Quels sont les objectifs de la LOPD?

Contrairement aux idées reçues, la Loi Informatique et Libertés n'est pas un texte récent. En fait, elle a été promulguée dans les années 1980. Il a ensuite été modifié à plusieurs reprises pour s'adapter aux nouvelles technologies de l'information et de la communication. Aujourd'hui, cette loi vise à protéger la vie privée des internautes et à sécuriser leurs données.

La protection des données personnelles : l'essence de la LOPD

Ces dernières années, les cas de violation de la vie privée sur Internet se sont multipliés. De nombreuses personnes commencent à utiliser le web au quotidien. Cependant, tout le monde ne sait pas que certaines entreprises numériques collectent et stockent vos données de navigation. Ces derniers peuvent parfois détourner le patrimoine numérique de tiers. De plus, ces entreprises seront victimes d'une cyberattaque.

Pour éviter ces deux cas, le législateur a souhaité mieux encadrer les activités numériques. La loi sur la protection des données a été modifiée à plusieurs reprises à cet égard. Ce texte énumère les droits des individus sur leurs fichiers personnels. Elle traite des obligations des institutions publiques et privées en matière de traitement des données. Cette loi fixe également les attributions de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL). Cette entité est en charge des contrôles de conformité et peut recevoir des plaintes concernant une éventuelle violation de la vie privée sur Internet. Bien entendu, tous ces dispositifs ont été mis en place pour protéger le patrimoine numérique des citoyens.

Que doivent faire les administrateurs des établissements en question?

La Loi Informatique et Libertés est assez restrictive vis-à-vis des établissements concernés. La CNIL peut notamment procéder à un contrôle sans préavis. Si des non-conformités sont constatées, des sanctions seront imposées. Dans ce contexte, chacun doit se conformer rapidement à ce texte.

Pour ce faire, il est recommandé de solliciter un Délégué à la Protection des Données (CIL). Cet expert connaît les dispositions légales dans les moindres détails. Il réalisera un audit appliqué à la protection des données avant de proposer les opérations à effectuer. Pour assurer l'inviolabilité des données, diverses tâches seront nécessaires. Un CIL mutualisé est une solution abordable pour en prendre soin. Tout le monde peut également trouver ce type de professionnel sur Internet. Il vous suffit de contacter une agence spécialisée en sécurité informatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *